Maya l’abeille : film et activité DIY

Hier matin, nous sommes allés à l’avant-première de la grande aventure de Maya l’abeille, proposée dans le cadre de “la journée des enfants”, dans une grande salle proche de chez nous.

Je n’avais que très peu de souvenirs de la série télévisée des années 70-80, hormis peut-être la chanson du générique, qui fait partie de ces airs cultes et entêtants qui restent coincés dans un coin de la tête une journée entière, après les avoir écoutés… J’y suis donc allée sans aucun à priori, ni aucune attente particulière, si ce n’est que mon fils passe un bon moment.

Résultat: on s’est régalé tous les deux. Mon fils a adoré, il est resté scotché devant l’écran, vivant intensément toutes les scènes, tandis que je me suis également laissée prendre par le film avec plaisir.

L’histoire est douce, simple et bien menée. On y retrouve notre petite Maya, qui, tout juste sortie de son alvéole ne pense qu’à une chose: partir à la découverte du monde. Elle souhaite parcourir la prairie, aller à la rencontre des autres incestes, questionner, chanter, rire, jouer… vivre quoi!

Oui mais voilà, la vie de la ruche est bien moins trépidante que cela, elle est régie par la rigueur, l’ordre et le travail et Maya va avoir bien du mal à y trouver sa place. Elle va alors s’envoler, accompagnée de son ami Willy, pour vivre de formidables aventures et faire plein de jolies rencontres.

Le graphisme m’a également séduite: un univers enchanteur, des paysages féeriques, colorés et des personnages très joliment exécutés…. (vu en version 2D)

Les messages véhiculés:

  • La curiosité, l’envie d’apprendre (découvrir le monde, la nature)
  • L’empathie, l’entraide, l’intérêt porté aux autres incestes
  • L’amitié: pouvoir compter sur ses amis
  • les interactions: aller à la rencontre des autres incestes sans préjugés ou, le cas échéant pouvoir les dépasser
  • Le libre arbitre: faire ses propres choix en restant fidèle à ce que l’on est

Je le conseillerais à partir de 3 ans. Idéal pour un premier grand film au cinéma (même s’il est assez long 1h25). Sortie en salle, le 4 février 2015.

                                                                                                              ♦

En rentrant à la maison, nous avons décidé de rester dans le thème et d’improviser  une activité autour de Maya l’abeille:

resultatdecormaya
Improvisation totale pour ce décor 3D de Maya l’abeille et Flip le criquet (qui fait un peu flipper d’ailleurs, avec son air de sceam lol)
image4
On a utilisé: feuilles canson, ciseaux, feutres/crayons de couleurs, colle et papier crépon
FondDessin
Choupinou a colorié le fond du décor
Nous avons dessiné les différents éléments
Nous avons dessiné les différents éléments du décor
découpageMaya
Puis, il a découpé les différents éléments
MontageMaya
Nous avons ensuite collé une “réglette” à l’arrière de Maya pour la fixer dans le ciel du décor, grâce à une petite encoche
Enfin, l'étape du collage
Enfin, l’étape du collage
Et voici notre décor improvisé de Maya l'abeille en 3D
Et voici notre décor de Maya l’abeille en 3D, style “pop up”

 

 

 

 

 

 

print

Laissez-moi un commentaire ! je vous répondrai !

Navigate