Accompagner l’enfant vers l’autonomie :

Je vous propose aujourd’hui un “article invité” 🙂 C’est  Antoine et Carole du blog  “Eduquer différemment” qui nous parle ici d’apprentissage ludique par imitation. Carole et Antoine sont de jeunes parents qui ont découvert l’éducation bienveillante et positive un peu avant la naissance de leur fille.     Cette méthode d’éducation a révolutionné notre approche de la parentalité. Nous y avons découvert une éducation basée sur le bien-être, la confiance et la communication.”]

A travers leur blog Eduquer différemment”ils souhaitent partager leurs aventures, apprentissages et/ou découvertes sur le fait d’être parent et sur l’éducation positive.

Comment jouer sans jouet conduit l’enfant vers l’autonomie:

Lorsqu’il commence sa deuxième année l’enfant entre dans une période où ce que font ses parents le fascine. Il les observe attentivement et essaie de copier leurs faits et gestes. Pendant un temps il abandonne ses jouets pour se concentrer sur du réel : les tâches que les parents effectuent tous les jours. 

Quelles activités lui proposer ? Que lui apportent-elles ?

Le réel au coeur du développement de l’enfant:

L’apprentissage passe par l’imitation:

Pour comprendre, découvrir puis s’approprier ce qui l’entoure l’enfant observe attentivement ses parents: comment se comportent-ils, comment utilisent-ils ces objets qui l’entourent, etc. Puis il imite. Il répète tout ce que vous dites et copie tous vos faits et gestes jusqu’à plus soif ! C’est sa manière d’appréhender le monde et de le comprendre.

Cette période dure un temps pendant lequel il délaisse ses jouets et préfère utiliser les mêmes objets que papa et maman.

Aide moi à faire seul:

Lors de son apprentissage l’enfant a besoin de faire lui-même afin de répéter le geste jusqu’à ce qu’il l’ait intégré. Inutile de faire à sa place (sauf s’il vous le demande explicitement) cela ne ferait que le frustrer et ralentir son acquisition de nouvelles compétences.

Cette période d’acquisition, très importante pour l’enfant, est au coeur de la pédagogie Montessori. L’enfant y est considéré comme un individu à part entière que l’adulte accompagne vers l’autonomie en l’aidant à faire seul.

Lui laisser faire certaines choses est facile et vous pouvez vous y mettre dès maintenant (se laver, s’habiller, manger, etc). N’ayez pas peur que cela soit “mal fait”. Forcément il ne le fera pas aussi “bien” que vous, mais qu’est-ce qui compte le plus: qu’il salisse un peu par terre en mangeant ou qu’il développe sa confiance en lui et son autonomie ?

tourapprentissage

D’autres demandent un peu plus d’organisation et nécessiteront sans doute quelques ajustements de votre intérieur pour déplacer les éléments à sa portée. Chez nous par exemple, nous avons acheté un marchepied à notre fille de 18 mois et lui avons dédié un coin dans notre salle de bain afin qu’elle puisse se laver les mains ou se coiffer seule le matin (mais toujours sous la surveillance d’un adulte). Puis dans la cuisine nous avons changé de place les assiettes, verres et bols pour les mettre à sa portée. Maintenant elle nous aide à mettre la table 🙂 Et à 2 ans nous avons déplacé ses vêtements dans le tiroir de sa commode le plus bas afin qu’elle choisisse seule ses vêtements (de temps en temps seulement pour l’instant).

Progressivement laisser votre enfant faire certaines tâches seul l’aidera à développer autonomie, confiance en lui, motricité fine et sentiment d’être grand 🙂

Découvrez quelques astuces pour aménager votre intérieur en suivant le développement de votre enfant.

Exemples d’activités à proposer:

Toutes les activités quotidiennes sont prétexte à des jeux et à la coopération entre vous et votre enfant. Voici quelques idées d’activités que vous pouvez le laisser faire seul.

Prendre soin de soi:

S’habiller:

Dès sa naissance votre enfant vous observe lorsque vous l’habillez. Petit à petit il va vouloir prendre le relais. Au début laissez le choisir parmi quelques vêtements que vous aurez présélectionné puis ensuite mettez les tous à sa portée qu’il puisse les prendre seul.

Choisissez des vêtements adaptés à ses capacités (pantalons larges, gilet).

Faire sa toilette:

Comme pour l’habillement si l’enfant à ses affaires à disposition il pourra faire sa toilette seul (se débarbouiller,se laver les mains, les dents, brosser ses cheveux, etc).

Mettez à disposition un marchepied sur lequel il pourra monter pour atteindre le lavabo et faites un peu de place pour sa brosse à dents, ses cotons, ses crèmes, une brosse à cheveux , etc.

Au début, la collaboration sera essentielle. Guidez ses gestes et accompagnez-le le temps de l’apprentissage.

Boutonner un vêtement:

Boutonner un pull est un exercice qui demande une grande précision. Lorsque votre enfant montre de l’intérêt pour l’habillage vous pouvez lui proposer de boutonner un vêtement à plat (c’est plus facile que sur soi) dans un moment calme (éviter le moment de l’habillement en semaine où l’on est souvent pressé).

Choisissez de préférence un pull avec de gros boutons au début, ce sera plus facile pour s’exercer.

Dans la cuisine:

Préparer le repas:

Si vous êtes cuisiner/cuisinière, votre enfant pourra vite lui aussi prendre le goût de la cuisine. Il y découvrira les goûts et textures des ingrédients.

Un marchepied stable est important pour qu’il puisse atteindre le plan de travail et cuisiner à vos côtés.

Lorsque l’enfant est encore petit vous pouvez lui confier des tâches simples comme laver les légumes ou les déposer dans un plat. Plus tard il pourra vous aider à mélanger les ingrédients d’un gâteau et même préparer lui même une recette dont vous aurez préparer les ingrédients.

Transvasement:

Voici une activité ludique qui peut être mise en place facilement:

transvasement

Vers 15 mois, le transvasement intrigue l’enfant. Il vous a déjà vu faire de nombreuses fois, en servant un verre d’eau par exemple, et il voudra s’y essayer. Ne commencez peut être pas avec de l’eau mais avec de gros haricots secs (c’est plus facile à attraper, et moins salissant ;-)). Prenez un bocal et remplissez-le à moitié de gros haricots rouges (à adapter selon votre cuisine). Puis laissez un deuxième bocal vide à côté. Prenez lentement un haricot et déposez-le dans le bocal vide. Recommencez plusieurs fois puis laissez faire votre enfant.

Chez nous, cette activité a eu beaucoup de succès et a été prétexte à des expérimentations comme de mettre une chaussette dans le bocal !

Servir de l’eau:

servireauUn enfant qui mange seul aura vite envie de boire seul. Vous voir le servir tous les jours lui donnera envie de vous imiter. On peut être réticent à le laisser faire de peur qu’il en mette partout mais lui laisser la possibilité de s’exercer lui permettra de se sentir écouté et accompagné dans son besoin d’autonomie.

Afin d’éviter de voir votre cuisine inondée vous pouvez commencer avec un petit verre et un petit pichet et placer une serviette éponge à l’endroit de l’exercice 😉

Mettre la table:

Mettre la table demande une grande précision et coordination de la part de l’enfant. Elle développera sa motricité et sa sociabilité en participant à la vie de famille.

L’idéal serait de lui installer une table à sa hauteur et de déplacer les couverts, assiettes et verres dans un placard à sa portée afin qu’il puisse tout faire seul. Au début montrez lui ou positionner chaque ustensile (vous pouvez également dessiner l’emplacement sur un set en plastique) puis laissez le faire !

Ces quelques idées d’activités sont tirées du livre 100 activités d’éveil Montessori. Vous pourrez en trouver beaucoup d’autres ou inventer les vôtres…

Capture d’écran 2016-06-02 à 16.18.35

Crédit photos: eduquer-differemment.com

print

3 Comments

  1. Pingback: Jeu et apprentissage | Babybaboo

  2. Bonjour ,

    Je suis recent père de jumelles je découvre votre site … Je suis très interessé par l’éducation par l’autonomie et celle plus active basé sur le travail du Dr Montessori.. Plus largement nous sommes des parents très bio et écolo qui essayons de ne pas appliquer bêtement ce que peuvent nous dire les professionnels .
    Je vous remercie pour vos exemples très enrichissant

  3. Ah oui chez nous aussi les haricots rouges ont beaucoup de succès mais aussi sortir/ranger/empiler les casseroles du tiroir, faire de la batterie dessus avec une spatule en bois, sortir les boites de conserve du placard, déplacer la petite chaise en plastique pour que papa puisse passer le balai. Et on invente aussi plein de jeux de répétition – oh oh oh – hop hop hop – ouh la la etc… Et on rit beaucoup !

Laissez-moi un commentaire ! je vous répondrai !

Navigate