La collection Balthazar:

Pour rester dans le thème de mes précédents articles, en lien avec la pédagogie Montessori, je souhaite vous présenter une collection de livres que nous affectionnons beaucoup à la maison: la collection balthazar. (évoquée dans mon article sur “la poutre du temps”, et celui du “bac de découverte”). 

Balthazar, le héros de ces histoires est un petit garçon, tout de bleu vêtu, qui porte une tenue rigolote avec un bonnet aux longues oreilles. Il partage ses aventures avec son doudou “Pépin” , un ourson de tissus doté de la parole, et qui évolue à ses cotés, comme un personnage à part entière.

Il s’agit de petits livres d’apprentissage interactif, pédagogiques qui s’adressent à des enfants de 1 à 6 ans et qui intègrent pour beaucoup d’entres eux le principe du “Aide moi à faire seul” issus de la pédagogie Montessori. L’enfant est acteur de ses apprentissages: il est invité à expérimenter, toucher, réaliser pour lui faciliter la compréhension des notions proposées. Certains albums ne font pas partie de cette catégorie du “Aide moi à faire seul” et se présentent sous la forme d’histoires plus “traditionnelles”, mais toujours dans une perspective éducative, avec des sujets qui parlent aux enfants (le noir, les couleurs, l’anniversaire, les vêtements…)

Ces livres nous plongent dans un univers poétique et plein de douceur, tant par l’écriture de Marie-Hélène Place que par les magnifiques illustrations de Caroline Fontaine-Riquier.

EN VOICI QUELQUES-UNS

  • “Balthazar et le temps qui passe”: Balthazar reçoit une lettre de son grand père qui lui explique arriver bientôt. On va alors accompagner Balthazar dans son attente et découvrir les différents outils permettant de mesurer le temps, dont “la poutre du temps” que je vous ai proposée dans un précédent article, et que j’avais moi-même découvert à travers ce livre. On assiste ensuite aux jolies retrouvailles de Balthazar et de son grand-père sur le quai de la gare qui vont discuter de l’enfance du grand-père et des différentes générations de la famille (une poutre du temps et un arbre généalogique vierge  pour y coller ses photos de famille, sont proposés en fin de livre).

Balthazartempsquipasse

BalthazarTQP

  • “Les chiffres à toucher de Balthazar”: “Balthazar prépare une potion magique qui va le rendre fort en calcul…”Il va suivre sa recette en mettant les différents ingrédients dans le chaudron tout en comptant sur ses doigts: “voici ma main, elle a cinq doigts, en voilà deux: 2 oeufs”… Il s’agit ici de chiffres rugueux, permettant à l’enfant de toucher avec le bout des doigts, le tracé de chacun. Le fait d’associer  plusieurs expériences sensorielles permet de mieux mémoriser l’information (son, vision, toucher).

Chiffresatoucher

cat

  • “Les lettres à toucher de Balthazar”: Sur le même principe que le précédent, il s’agit de lettres rugueuses. Chaque lettre est associée à une image: la lettre P, le son “PEU”comme parapluie; chaque image comporte un volet à soulever. (je proposerai un article plus complet sur les lettres rugueuses, lors d’un prochain article) 

lettresatoucher

lat

  • “Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi”: Un joli livre pop-up et animé, comme toujours rempli de poésie et qui permet d’aborder les notions de couleurs dans la logique de la pédagogie Montessori.

couleurbalthazarJPG

couleurvertbaltJPG

  • “Balthazar n’a pas peur du noir et pépin presque pas non plus”: Un livre qui permet d’aborder la peur du noir, et qui trouve les bons mots pour apaiser les enfants. Mon fils l’aime beaucoup, il est particulièrement attentif lorsqu’on lit ce livre: (Les dessins représentant les ombres sur les murs et illustrant les monstres peuvent en revanche effrayer les plus jeunes, donc je ne le conseillerais pas avant 3/4ans)

baltnoir

baltnoirciel

 

Certains livres de cette collection sont proposés en petits formats souples et moins chers :

autreformat

Balthazar, c’est aussi “le très très gros cahier d’activités de Balthazar”que je n’ai pas encore testé, et que je viens d’acheter… Je reviendrai donc vers vous, pour vous en parler dans quelques temps :-):

livreactivité

NB: Pour les “puristes” de Montessori, le fait que “Pépin”, le doudou de Balthazar soit personnifié (doté de la parole) entre en contradiction avec la pédagogie de Maria Montessori, qui privilégie des apprentissages concrets, encrés dans le réel notamment pour des enfants qui parviennent encore mal à distinguer le réel de l’imaginaire. Elle préconise donc de laisser l’imaginaire de l’enfant se développer librement et de lui proposer des récits (et activités/supports/outils) concrets, pour l’aider à appréhender le monde (réel) dans lequel il vit… 

print

2 Comments

  1. J’adore les Balthazar ! On en a plusieurs ici et je viens de passer une commande en ligne hier pour en acheter d’autres !

  2. Nous adorons aussi les livres de Balthazar et la pédagogie Montessori ! J’ai d’ailleurs rédigé un article sur ces jolis livres sur mon blog 🙂

Laissez-moi un commentaire ! je vous répondrai !

Navigate