Ostéopathie et grossesse:

Pour la rédaction de cet article concernant les soins ostéopathiques pendant la grossesse, j’ai de nouveau fait appel à Alexandra Richard, Ostéopathe D.O. qui exerce à Paris (11eme) et pratique l’ostéopathie périnatale et pédiatrique. Après nous avoir présenté les différentes indications et bénéfices de l’ostéopathie pour les bébés (ICI) elle a très gentiment accepté de nous éclairer, cette fois-ci, sur la pratique de l’ostéopathie pendant la grossesse:  

Qu’est-ce que l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une médecine douce, alternative, pratiquée uniquement avec les mains du praticien. Le but est de restaurer l’équilibre du corps. Quand ce dernier est perturbé, des symptômes apparaissent : douleurs, mauvaise fonction des organes (troubles digestifs, fatigue,…), mauvais état général. Le grand principe de l’ostéopathie est de travailler le corps de façon globale, et non pas systémique comme c’est le cas en médecine allopathique. Trouver la cause, pour éliminer le symptôme.
Lors de la grossesse, des phénomènes modifient la posture de la future maman : l’utérus qui grossit, le poids du bébé, l’imprégnation hormonale induisent beaucoup de changements auxquels le corps ne s’adapte pas toujours. L’ostéopathie sert à aider le corps à s’adapter à la grossesse, et à donner toutes les chances au bébé de passer correctement la filière pelvienne lors de l’accouchement.

Quand consulter enceinte ?

C’est assez variable, tout dépend de vos douleurs. En règle générale, je préconise si il y a des douleurs :

  • Une séance juste avant la conception, ou bien à partir du 3e mois de grossesse: cela vise à mettre toutes les chances de votre côté pour que la grossesse se déroule au mieux d’un point de vue mécanique.
  • Une séance (ou plusieurs si douleurs) vers le 6e mois de grossesse: pour vérifier que toutes les structures sont mobiles, pour traiter les douleurs éventuelles, et pour donner toutes les chances au bébé de se retourner (vers le 7e mois).
  • Une séance en fin de grossesse, vers la fin du 8e mois: pour préparer le bassin à l’accouchement.

Néanmoins, je suis personnellement partisane du « moins possible » en terme de manipulations chez la femme enceinte. S’il n’y a aucune douleur et que tout va bien, il n’y a aucune obligation à effectuer plusieurs séances. Une séance au dernier trimestre pour préparer le bassin à l’accouchement peut être suffisante.

En revanche, si vous avez, hors grossesse, des problèmes de dos, les 3 séances peuvent être nécessaires, en préventif ou en curatif.

Bébé ne se retourne pas tête en bas, est-ce que l’ostéopathe peut m’aider ?

Attention! L’ostéopathe n’a pas le droit de manipuler directement le fœtus, il ne réalise donc pas la VME (Version par Manœuvre Externe).
En revanche, en travaillant le bassin et plus globalement le corps de la femme enceinte, il peut permettre de laisser un tout petit peu de place au bébé pour qu’il puisse se retourner. Malheureusement rien n’est garantit !
Je pars du principe que si bébé ne se retourne pas, c’est qu’il existe une bonne raison : cordon court, utérus étroit, placement du placenta…

Je suis à terme et mon accouchement ne se déclenche pas! L’ostéopathie peut-elle m’aider ?

On entend souvent qu’une séance d’ostéopathie peut déclencher le travail. C’est parfois vrai : le fait de manipuler le bassin, les lombaires, provoque des contractions et déclenche le travail. Gardons quand même à l’esprit qu’il n’y a aucune étude qui prouve que c’est la séance qui a déclenché le travail.

Quelles sont les contre-indications à une séance d’ostéopathie pendant la grossesse :

Un traitement ostéopathique de la femme enceinte avec des techniques douces n’est pas dangereux pour le bébé ni pour la maman.

Néanmoins certaines contre-indications au traitement ostéopathique existent:

  • Avant la 12e semaine d’aménorrhée, par principe de précaution. Même si une séance ne déclenche à priori pas de fausse-couche, le risque accru pendant cette période nous fait prendre le maximum de précautions. Bien sûr, si une douleur invalidante apparaît, la prise en charge reste possible. Attention au choix du praticien!
  • En cas de grossesse gémellaire monochoriale monoamniotique en raison du risque élevé de « mélange » des cordons : contre-indication relative, idem : attention au choix du praticien !
  • Si vous êtes au repos non strict, que le col est raccourci, qu’il y a beaucoup de contractions, la séance d’ostéopathie est possible si vous avez des douleurs, à conditions de prendre beaucoup de précautions : mieux vaut vous adresser alors à un ostéopathe spécialisé en périnatalité qui a l’habitude de voir des femmes enceintes.
  • En cas de MAP (Menace d’Accouchement Prématuré): les manipulations pouvant aggraver le phénomène (col ouvert, contractions), une séance d’ostéopathie est proscrite.
  • En cas de saignements, de décollement du placenta, de placenta preavia, séance proscrite également.

Le post-partum: (Après l’accouchement)

Une séance d’ostéopathie est conseillée suite à l’accouchement. En effet, la posture de la jeune mère s’est progressivement adaptée pendant plusieurs mois à la grossesse, et, d’un coup elle doit se réadapter à l’absence du bébé dans le ventre. C’est pour cela que chez certaines femmes les douleurs arrivent juste après l’accouchement.

Mais attention au timing : il faut attendre que l’imprégnation hormonale ait bien diminué, mais il vaut mieux faire la séance avant la rééducation du périnée et/ou abdominale. Je conseille donc une séance à 6 semaines post-accouchement. Cette séance permet de rétablir les dysfonctions du bassin, et plus généralement de la posture.

> Vous pourrez retrouver davantage d’informations concernant cette pratique de l’ostéopathie périnatale et pédiatrique, directement sur le site d’Alexandra Richard ICI (grossesse, portage, allaitement, coliques, pb de sommeil…)

print

1 Comment

  1. Je prends note du délai pour une séance post-accouchement … Bien utile aussi de consulter un ostéo quelques semaines après la naissance pour bébé pour des “réajustements” si besoin : d’ailleurs, on le refera en prévention d’ici quelques semaines quand bébé 2 sera née.

Laissez-moi un commentaire ! je vous répondrai !

Navigate